Violett Pi frappe un premier coup

J’aime bien Violett Pi. Mon premier contact avec ce jeune artiste a eu lieu en 2008, dans le cadre du Festival international de la chanson de Granby. C’était une drôle de bibitte complètement déchaînée, qui avait encore de la difficulté à canaliser ses énergies. Il avait tendance à vouloir tout assumer seul, derrière sa console et bidules électros. Mais au bout du compte, il s’avérait talentueux et drôlement divertissant! Lors des Francouvertes en 2010, tout semblait se mettre en place. Épaulé d’un solide groupe de musiciens, il semblait avoir mieux peaufiné sa direction artistique, malgré des compositions toujours aussi éclectiques, vacillant entre rock virulent, hip hop, électro et pop.

Il était mûr pour offrir un premier enregistrement, ce qu’il fera finalement le 22 août, alors qu’il lancera un EP réalisé par Écric Auclair (Karen Young) et Sylvain Deschamps (Chloé Lacasse). On y retrouve un artiste toujours aussi coloré, mais qui laisse davantage parler son côté électro-pop. Cette sortie sera précédée d’un spectacle aux Katacombes, le 18 août. Je vous suggère d’ailleurs de faire sa connaissance en premier lieu dans une salle de spectacle. Le Granbyen assure à tout coup et sa folie y prend une ampleur insoupçonnable.

Publicités
  1. No trackbacks yet.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s

Publicités
%d blogueurs aiment cette page :