Random Recipe — Une histoire de spontanéité

Random Recipe est certainement le nouveau groupe qui a le moins besoin de présentation sur la scène montréalaise. Sa réputation n’a cessé de grandir au cours des deux dernières années, même si aucun album n’avait encore vu le jour. Quel le secret de cet engouement? La spontanéité de sa démarche!

La première performance de Fab et Frannie, les deux meneuses de Random Recipe, remonte à il y a plus de deux ans lors des soirées Rap Maudi au Quai des Brumes.

À la dernière minute, elles ont été invitées à monter sur scène. Le tout s’est retrouvé sur Internet et a provoqué un bel engouement.

Puis était prévue une autre représentation au Fringe Pop 2008. «Nous étions revenues en duo, et l’idée de trouver des musiciens s’imposait. Donc, à 24 heures de préavis, nous avons trouvé deux musiciens», raconte Frannie.

Il s’agissait de Vincent Legault et de Liu-Kong. D’artistes dépanneurs, ils sont rapidement passés à membres officiels de Random Recipe. Ensemble, ils ont trouvé une signature sonore qui allait définir le quatuor qui tendait déjà à piger dans de nombreux univers musicaux, allant du folk au trip-hop en passant par l’électro et le jazz.

Spectacles insolites

Mais tout ça n’allait en rien effacer les élans de spontanéité qui habitaient déjà les deux femmes, offrant des performances impromptues dans les rues, les parcs, les pizzérias et les taxis.

De quoi faire jaser dans l’industrie! D’ailleurs, le concert-surprise offert aux petites heures du matin chez Morasse Poutine lors du FME 2009 à Rouyn-Noranda est devenu en quelque sorte mythique.

«C’est vrai qu’on nous dit que c’est devenu mythique et que tout le monde en parle encore, confirme la rappeuse.

«On a la chance d’avoir des milliers de bons bands ici. Mais il faut se démarquer. Notre but n’a jamais été d’être sous les projecteurs, mais plutôt d’offrir quelque chose d’original. Par exemple, tout l’été avant le FME, on voulait être embauché dans des festivals mais on n’avait ni agent, ni maison de disques, ni album.

«On s’est donc acheté de petits amplis pour donner des spectacles comme celui-là. Grâce à ça, on a eu de la presse et on a été booké au Festival de jazz et au MEG.»

Avec maintenant un album en poche, Fold It! Mold It! (réalisé par Philippe Brault) et une popularité grandissante, on pourrait être porté à croire que la jeune formation aura tendance à emprunter des sentiers plus traditionnels pour aller à la rencontre de son public. Erreur!

Le concert de lancement, il aura lieu jeudi au Jardin Tiki, ce coloré restaurant de type buffet de la rue Sherbrooke Est. Et il faut s’attendre à d’autres événements du genre dans les prochains mois.

«Cette semaine, nous avons joué dans un wagon du métro, 48 heures après notre retour de France. Nous l’avons annoncé 24 heures à l’avance, et il y avait une cinquantaine de personnes. Notre but est juste d’être différent», raconte Frannie.

Mais pour ceux qui préfèrent découvrir ou apprécier l’œuvre de Random Recipe dans des lieux plus communs, le groupe se produira le 1er octobre au Club Soda en première partie de Macy Gray, dans le cadre de Pop Montréal. Des spectacles sont également prévus Québec, New York, Halifax et Val-David d’ici à la fin de l’année.

Publicités
  1. No trackbacks yet.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s

Publicités
%d blogueurs aiment cette page :