Anodajay – défricheur du hip-hop abitibien

Vous pouvez également lire ce texte sur RueFrontenac.com

ROUYN-NORANDA – Le hip-hop abitibien repose en grande partie sur les épaules d’une seule personne, Anodajay, alias Steve Jolin. Rappeur bien en vue qui profite de la tenue du Festival de musique émergente pour lancer son troisième album, ET7ERA, il est aussi fondateur de l’étiquette 7e ciel, qui célébrera son septième anniversaire à l’occasion d’un grand rassemblement extérieur dimanche soir.

Tant de chemin parcouru en sept ans. Le principal intéressé avoue d’ailleurs être le premier surpris de l’ampleur qu’a prise sa petite entreprise.

«Je ne savais pas vraiment dans quoi je m’embarquais à l’époque. Ce n’était pas quelque chose que je voulais créer à la base. J’avais fait mon premier album et je faisais le tour des maisons de disques. Mais en 2003, le hip-hop avait perdu son élan de popularité donné par Dubmatique. En plus, en tant que rappeur abitibien, j’avais encore moins la cote. Je me suis donc dit que tant qu’à dépendre des autres, j’étais aussi bien de lancer ma propre compagnie. À la base, je ne voulais que me produire», raconte Anodajay.

Puis, chaque décision prise par Jolin s’est avérée judicieuse. C’est d’ailleurs par le biais de sa maison de disques qu’il a fait découvrir Samian à tout le Québec.

«Mon deuxième album avait bien marché, avec le succès Le Beat à Ti-bi. Suite à ça, j’ai rencontré Samian. Ce sont les gars de Loco Locass qui m’en ont parlé. Je me suis dit : Quoi? Il y a un rappeur en Abitibi qui vit sur une réserve, et je ne le connais pas? C’était impensable!», se remémore-t-il.

Sont ensuite arrivés dans le portrait Koriass et Dramatik, deux artistes qui ont permis à l’étiquette de gagner une réelle crédibilité dans la province. «Nous sommes devenus l’une des maisons de disques hip-hop les plus importantes au Québec à compter de ce moment», dit fièrement le jeune homme, qui a réussi ce tour de force tout en demeurant dans sa région natale.

Nouveau visage

Le septième anniversaire de 7e ciel sera ainsi célébré en chansons dimanche au cours d’un concert qui réunira tous les artistes du label, en plus de quelques invités spéciaux. Anodajay en profitera bien évidemment pour présenter à la foule quelques nouveaux titres tirés d’ET7ERA.

Pas de doute aux yeux de l’artiste : cet opus se veut un véritable pas en avant à tous les égards.

«J’ai tout fait différemment sur cet album. J’ai fait le tour de mes deux premiers et je me suis assuré de ne pas me répéter. Si deux sujets se ressemblaient, je les traitais différemment. Du point de vue musical, les arrangements sont plus riches. J’ai également été plus pointilleux dans mes textes», indique-t-il.

Il est allé jusqu’à offrir une étonnante version de Jamais su, de Diane Tell. «J’ai hésité jusqu’à la dernière minute pour la mettre. Je la trouvais super bonne, je lui ai envoyé la toune, mais elle ne me revenait pas à ce sujet. Deux jours avant le mastering, je me suis résigné à ne pas l’intégrer. C’est à ce moment que j’ai reçu un courriel de sa part disant qu’elle trouvait ça super bon. Je lui avais juste pas écrit à la bonne adresse!»

Ce désir d’approfondir sa démarche s’est fait sentir jusque dans la confection de sa pochette à l’apparence cuivrée. «Cela fait moins public jeune. Au Québec, le hip-hop est catégorisé musique de jeunes. Mais moi, je n’écris pas pour les ti-culs de 12 ans. Je fais ce qui me touche. Par exemple, Adulte avant mon temps est un slam plutôt sombre dans lequel je ne crois pas qu’un adolescent de 15 ans se reconnaîtrait», conclut-il.

Le troisième soir en quelques mots

Dans la catégorie «N’oubliez pas vos bouchons» : The Melvins. Deux batteries, des riffs d’enfer et le volume dans le tapis. Le groupe américain n’est pas près de lever le pied.

Le moment d’intimité : La petite performance-surprise de Karkwa à L’Écart.

Le party : Misteur Valaire et ses grooves à la Nuit électro.

• Dimanche soir, j’irai voir Le Husky, Michèle O, Pierre Lapointe, 7 ans de 7e ciel et The Broken Toy.

Publicités
  1. No trackbacks yet.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s

Publicités
%d blogueurs aiment cette page :