Les Chiens fêtent La nuit dérobée

Vous pouvez également lire ce texte sur RueFrontenac.com.

Ne vous y méprenez pas, Les Chiens ne soulignent pas leur 10e anniversaire cette année, contrairement à ce qu’on peut lire dans le programme des FrancoFolies (l’erreur est humaine!). Le groupe est bel et bien né en 1997 des cendres de Possession Simple, puis a sorti un premier album l’année suivante. Puis en 2000, il lançait La nuit dérobée. C’est justement les dix ans de ce disque que la bande à Éric Goulet célèbrera ce vendredi soir sous les étoiles.

Le groupe lance cette semaine une réédition ainsi qu’une version vinyle de La nuit dérobée. Le concert des Francos sera totalement dédié à ce disque marquant de la scène alternative québécoise, qui n’était plus disponible depuis cinq ans.

«C’est un gros disque que nous avons fait et on trouvait important qu’il soit encore disponible. Sortir quelque chose qui tombe ensuite dans l’oubli, c’est angoissant. C’est un peu pour ça également que nous avons sorti notre anthologie sur Audiogram il y a trois ans. On se disait que cette compagnie ne disparaîtrait pas du jour au lendemain», souligne Éric Goulet, chanteur et guitariste.

«Mais en même temps, je ne suis pas quelqu’un qui tripe sur les compilations. Je fais des disques, pas des tounes, et c’est surtout vrai pour La nuit dérobée, qu’on a fait dans mon appartement. On y retrouve un univers bien spécial. Et c’était surtout notre première reconstruction.»

Quant à l’idée de reproduire La nuit dérobée sur vinyle, elle est venue il y a bien longtemps. Le projet était simplement trop difficile à réaliser à l’époque.
«C’est un gros bonbon. C’est un disque tellement artisanal avec un feeling vintage qu’on se disait dès le départ que ce serait cool de le sortir sur vinyle. Mais il y a une dizaine d’années, presque personne ne faisait de vinyles. Heureusement, la mode a fini par nous rejoindre!», lâche celui qui signe également la réalisation de l’opus.

L’intégrale

Donc voilà, pour souligner la nouvelle vie de La nuit dérobée, la formation, qui compte également dans ses rangs Marc Chartrain et Nicolas Jouannaut, proposera rien de moins que la totalité de l’album aux fans qui se donneront rendez-vous dans La Zone, à 23h

«On va jouer l’intégrale. Ce sera la première fois qu’on le fera. Reste une seule question: est-ce qu’on le jouera dans l’ordre original? Dans un show extérieur, c’est une autre affaire. On veut s’assurer que les gens vont nous suivre du début à la fin. Aussi, vu que ce sera sur une grande scène, ça va être plus électrique, alors que l’album était assez acoustique», indique celui qui fait carrière solo sous le nom de Monsieur Mono.

Il s’agira du même coup du premier véritable spectacle des Chiens en près de trois ans. Les trois musiciens ont pris du temps chacun de leur côté au cours des dernières années afin de travailler sur d’autres projets.

«Ce spectacle est un prétexte pour se remettre à travailler ensemble et repartir sur des bases solides, assure le chanteur. On s’est vus une première fois hier (lundi). Nous n’avons évidemment pas eu le temps de monter de nouvelles chansons pour le spectacle, mais on commence à accumuler du stock. Il y a définitivement du nouveau chien dans l’air!», annonce-t-il.

Les Chiens, La Zone, vendredi à 23h.

Publicités
  1. No trackbacks yet.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s

Publicités
%d blogueurs aiment cette page :