FrancoFolies – Une invitation à la découverte

Vous pouvez également lire ce texte sur RueFrontenac.com.

Écrit par Philippe Renault

La scène indépendante et alternative québécoise aura une fois de plus sa part du gâteau aux FrancoFolies, surtout sur les nombreuses scènes extérieures qui parsèment le site. Voici un petit guide qui se veut une sorte d’invitation à la découverte… ou à la redécouverte dans certains cas. Tous les spectacles qui suivent sont totalement gratuits. Vous n’avez aucune raison de les éviter!

Vendredi 11 juin

Patrick Pleau, 22h: Je vous invite fortement à découvrir cet artiste. Finaliste au Prix Félix-Leclerc cette année, celui qui mène également le groupe indie-rock Plajia a sorti un solide premier album solo l’année dernière. Hype-Moi n’a toutefois pas obtenu toute l’attention qu’il méritait. C’est l’occasion de vous reprendre.

WD-40, 23h: S’agira-t-il du tout dernier concert de l’histoire de la bande à Alex Jones? Ce retour aux FrancoFolies est du moins la plus agréable surprise de la programmation 2010. Un concert qui pourrait bien passer à l’histoire.

Samedi 12 juin

Les Breastfeeders, 23h: Déjà un incontournable du rock québécois. Après une longue pause, le groupe avait cassé la baraque au Lion d’or en décembre dernier, en présentant quelques nouvelles compositions. On s’attend à rien de moins de sa part une fois de plus. Une bonne façon de nous mettre l’eau à la bouche avant la sortie du prochain album à l’automne.

Dimanche 13 juin

Moussette, 21h: Un bon groupe qui vient de sortir un excellent second album. Sur ce disque, Moussette a su cerner son style tout en mettant ses qualités de compositeur en évidence. Reste à voir ce que cela donnera sur scène.

Monogrenade, 22h: Monogrenade faisait partie des trois finalistes des dernières Francouvertes. Voilà quelques mois que la formation, qui a signé avec l’étiquette Bonsound, fait jaser. On a l’impression que ses performances s’améliorent lors de chaque représentation.

Lundi 14 juin

Alex Nevsky, 22h: Un autre finaliste des Francouvertes 2010. Nevsky, protégé de Yann Perreau et qui fait maintenant partie de l’écurie Audiogram, offre une pop aux accents électro qui saura plaire à un vaste public.

Mardi 15 juin

Émilie Proulx, 21h: Cette chanteuse a offert un album pas piqué des vers l’année dernière. Ses compositions folk empreintes d’une grande mélancolie méritent d’être entendues. Ne soyez pas gênés d’aller la voir, c’est gratuit!

Philémon chante, 22h: En voilà un autre qui a beaucoup de talent. Une voix sensible, à la limite de la fragilité, et des textes touchants font de lui un artiste sincère. À découvrir, si ce n’est pas encore fait.

Patrik et les Brutes, 23h: Du très bon rock mené par l’inimitable Plastik Patrik. C’est coloré, ça sonne lourd et ça rentre aisément dans notre tête. Un grand divertissement!

Mercredi 16 juin

Polipe, 22h: Un jeune groupe très doué, qui offre un rock actuel aux inspirations de la fin des années 1960 et du début des années 1970. Chaque musicien est en parfaite maîtrise de son art.

Sunny Duval, 23h: Le guitariste et chanteur nous a impressionnés avec son dernier album solo, Sein noir Sein blanc, sorti il y a quelques jours à peine. Celui qui s’aligne aussi avec Les Breastfeeders et Patrik et les Brutes est cette fois allé piger dans ses influences country, rock n’roll et doo-wop de la belle époque. Ça promet!

Jeudi 17 juin

Jimmy Hunt, 18h: Mauvais garçon du rock québécois et leader de Chocolat, Jimmy Hunt présentera ses compositions blues-rock à paraître sur son premier album solo. Vous ne replacez pas sa voix? Un indice: c’est celui qui chante en duo avec Coeur de pirate sur le titre Pour un infidèle.

Vendredi 18 juin

Francis d’Octobre, 22h: Finaliste à deux concours majeurs, soit le Festival international de la chanson de Granby et les Francouvertes, Francis d’Octobre lançait un premier disque il y a quelques mois. Un beau talent qui n’a pas fini de se façonner.

Les Chiens, 23h: Le trio mené par Éric Goulet commençait à nous manquer. Le voilà qui remonte sur scène afin de célébrer ses 10 ans de carrière. Sans aucun doute un incontournable des Francos. On raconte même qu’il a du nouveau matériel à nous présenter…

Samedi 19 juin

Xavier Caféine, 23h: Caféine nous a offert l’automne dernier l’excellent Bushido. Cet album n’a malheureusement pas égalé le succès populaire de son prédécesseur, Gisèle. N’empêche que le rockeur a bien réussi à se renouveler, avec des textes d’une grande profondeur et des mélodies bien recherchées. Par dessus-tout, nous sommes en présence d’une véritable bête de scène.

Pour quelques dollars

Et si vous êtes prêts à débourser quelques dollars, vous pourrez vous rabattre sur la prometteuse Salomé Leclerc (le 11 juin au Club Soda en première partie de Gaétan Roussel), Radio Radio (13 et 14 juin au Cabaret Juste pour rire), Malajube et son mystérieux Cubes rubiques (14 juin au Théâtre Maisonneuve), le désormais incontournable Bernard Adamus (16 et 17 juin, à L’Astral), Les Vulgaires Machins (16 juin au Métropolis), ainsi que le doublé Tricot Machine et Le Husky (18 et 19 juin à L’Astral).

Publicités
  1. Super post, très détaillé et invitant à la découverte ou au déjà connu. Merci!

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Publicités
%d blogueurs aiment cette page :