Le FME bat des records

Désolé d’avoir tardé pour le résumé de la dernière soirée du FME ainsi que pour le bilan de la totalité de l’événement. C’est ce qui arrive lorsqu’on passe  une journée complète sur la route pour revenir à la maison!

Débutons donc brièvement par le concert de clôture de dimanche, à l’Agora des Arts. Karim Ouellet a démontré avoir progressé de façon extraordinaire au cours des derniers mois. On a l’impression qu’il a trouvé une véritable direction artistique et chaque morceau s’emboîtait à merveille. Un travail de pro qui ne laisse présager que du bon pour l’avenir.

Suivait le français François Audrain. Je n’ai simplement pas accroché à sa pop-folk-électro, donc je suis allé faire une brève incursion dans le spectacle hip hop, afin d’entendre la fin de la performance d’Alaclair Ensemble  et le début de celle de Manu Militari. Deux styles plutôt différents (l’un très éclaté et l’autre beaucoup plus sérieux), mais chacun a réussi avec succès à imposer son univers.

De retour à l’Agora, Marie-Jo Thério osait pour la première fois proposer live les titres de son ambitieux album Chasing Lydie. Ce spectacle prendra de toute évidence une autre forme au cours des prochains mois, notamment en ce qui a trait à l’alignement de chansons. N’en demeure pas moins que chacune de ses interprétations était une belle réussite. Les gens en redemandaient.

Pour moi, la soirée s’est terminée ainsi.

Le bilan en quelques mots

18 500 : Il s’agit du nombre d’entrées lors des différentes représentations du festival. Un nouveau record. Vous n’êtes pas impressionné? Dites vous que ce chiffre représente plus de 10% de la population de Rouyn-Noranda et que nous sommes en présence d’artistes qui évoluent en marge des grands médias et qui ne tournent pas nécessairement  à la radio.

Le meilleur show: Les américains Secret Chiefs 3 et Akron Family ont certes fait beaucoup jaser, mais pour moi, le titre du meilleur show revient à un groupe d’ici, Galaxie. C’était du haut de gamme les amis!

La belle surprise: Évidemment, le spectacle non annoncé de Patrick Watson, qui a offert des compositions inédites dans un décor peu commun. C’est pour cette raison que j’aime toujours autant le FME après six années de couverture.

LA citation : «Je ne fais pas de petite ballade comme Coeur de Pirate» – Manu Militari, qui avait visiblement une petite crotte sur le coeur!

Pu capable: Les français qui se tuent à chanter en anglais, même s’ils n’ont aucune aisance dans cette langue. On en comptait plusieurs cette année.

Le remerciement : Merci à Julie Ledoux du Bang Bang pour le transport! Et merci aux autres passagers, Cassandre Caron de CHOQ FM et Kristophe G, aussi du Bang Bang, pour votre agréable compagnie au cours des ces nombreuses heures de route.

About these ads
  1. 19 septembre 2011
    Trackback from : La bouche croche

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Suivre

Recevez les nouvelles publications par mail.

%d bloggers like this: